Search
en-USfr-CA
14 octobre 2019

Accueil - Actualité

L'Association canadienne française de Regina est le point focal de l'activité francophone à Regina.

  

Nouvelles de l'ACFR

Dominique Liboiron

Le camping d’hiver : pour les « faims » et les fous

Camping d'hiver

Camping d'hiver

Une bâche isole quelque peu votre tente contre le froid. Cependant, elle sert d’abord à créer une entrée et sa surface lisse empêche l’accumulation de neige. 
Photo : Dominique Liboiron

Pour vraiment goûter à l’expérience du plein air, il faut essayer le camping d’hiver. Mais avant de vivre cette aventure que vous n’oublierez jamais, laissez-moi partager quelques conseils avec vous. Faute d’espace, je ne parlerai pas du choix de tente ou d’abris. Peu importe si vous faites du camping d’hiver dans une tente, une cabine, une roulotte ou même un igloo, ces conseils vous seront utiles.

Des vêtements chauds, mais évitez le coton

D’abord, du linge chaud est essentiel, mais pas seulement un manteau et des mitaines. Je veux souligner des items moins connus qui rendent l’expérience du camping d’hiver maintes fois plus agréable. Vous ne me verrez jamais sans un foulard en soie du style « cow-boy». Auparavant, je me moquais de ce genre de foulard. Je croyais que seuls les cow-boys en portaient. Mais un jour j’en ai porté un et j’en porte depuis parce qu’en termes de chaleur, ce foulard vaut une lisère sous mon manteau. Votre cou perd une grande quantité de chaleur, mais si vous la retenez, vous aurez beaucoup plus chaud. De plus, la soie coupe le vent en même temps qu’elle permet à votre peau de respirer.

Évidemment, des combinaisons sont obligatoires, mais il faut choisir le matériel approprié. Évitez à tout prix le coton. Le coton garde la sueur près de votre peau. En s’évaporant, la sueur tire avec elle la chaleur de votre corps. Ce faisant, vous vous mettez à grelotter. La laine vous garde au sec et les nouvelles variétés piquent moins que la laine d’autrefois. Aussi, il se vend de nos jours des combinaisons synthétiques qui gardent la peau sèche et qui retiennent votre chaleur corporelle.

La literie: pourquoi pas un sac de couchage modifié ?

Au niveau de votre literie, vous avez beaucoup d’options. Un sac de couchage conçu pour l’hiver sera rembourré avec du matériel synthétique ou du duvet. Ces deux matériaux jouissent d’une excellente réputation au niveau de la chaleur. Si vous prévoyez plusieurs excursions de camping au cours de l’hiver, le coût élevé de cet équipement spécialisé se justifie. Par contre, si vous voulez simplement essayer le camping d’hiver sans investir beaucoup d’argent, vous pouvez améliorer l’équipement que vous possédez déjà. Votre sac à couchage d’été ne résistera pas à l’hiver, mais vous pouvez augmenter sa résistance en mettant une couverture polaire à l’intérieur ou en le doublant avec un deuxième sac à couchage. D’autres campeurs préfèrent couvrir leur sac à couchage avec des couvertures en laine. Malheureusement, ces couvertures coûtent cher. Au magasin La Baie, on les vend entre 300 $ et 500 $, dépendant de la grandeur. Par contre, elles se vendent usagées et moins chères sur des sites tels que Kijiji ou eBay. Je vous suggère les couvertures de la compagnie Early’s of Witney. Elles sont plus épaisses et d’une meilleure qualité que celles de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Étant donné que Early’s of Witney est moins bien connu, leur marchandise se vend à bon marché.

Trois règles de bases pour dormir dehors, l’hiver

Peu importe votre choix de literie, voici trois règlements que vous devez respecter pour ne pas avoir froid en dormant dehors l’hiver. Premièrement, vous devez vous changer avant d’aller au lit. Beaucoup de gens qui essayent le camping d’hiver pour la première fois dorment dans le linge qu’ils ont porté au cours de la journée. Il faut comprendre que votre linge absorbe votre transpiration, même si vous ne pensez pas avoir sué. Si vous dormez dans votre linge, cette humidité se condense et s’évapore. L’eau évaporée cause des grelottements. C’est d’ailleurs pour cette raison-là que vous avez froid en sortant de la douche. Donc, il faut mettre du linge sec avant de se coucher, c’est-à-dire du linge que vous n’avez pas porté le jour. Sans aucun doute, vous n’aurez pas le moindre goût de vous déshabiller dans une tente l’hiver, je comprends. Si vous vous changez et que vous mettez du linge sec comme prescrit dans cet article, vous aurez très froid quelques minutes, mais par la suite, vous dormirez au chaud.

Deuxièmement, vous devez vous isoler du sol. La terre est gelée alors servez-vous d’un matelas (mais pas à air), de couvertures ou même de branches de pin afin de créer une barrière entre vous et le sol glacé. Votre chaleur corporelle vous servira à vous garder au chaud. Cette chaleur corporelle est gaspillée si cette dernière sert à dégeler le sol sur lequel vous dormez.

Le dernier règlement est le plus difficile à respecter : ne mettez jamais votre tête sous vos couvertures ou à l’intérieur de votre sac à couchage dans le but de vous réchauffer ou, encore moins, pour dormir. Vous pouvez agir ainsi l’été, mais pas l’hiver. Oui, vous aurez plus chaud avec la tête sous les draps, mais votre souffle contient de l’humidité, ce qui trempe votre literie. Ainsi, inévitablement, votre sac à couchage deviendra saturé d’eau et vous aurez froid. À la place, gardez votre tête à l’extérieur et portez une tuque ainsi qu’un foulard. Si vous avez encore froid, recouvrez votre tête avec une petite couverture ou un essuie-mains.

Et voilà, en tenant compte de ces conseils vous serez mieux équipé pour votre expérience de camping d’hiver.

Imprimer
2824 Noter cet article:
Pas de note

Theme picker

L'ACFR sur Facebook

Association canadienne-française de Regina

100 - 3850, rue Hillsdale
Regina (Saskatchewan)
S4S 7J5
Téléphone: (306) 545-4533

206-1440, 9ème avenue Nord
Regina, Saskatchewan,

Téléphones :
306-566-6020
306-566-6023

Courriel: direction.acfr@gmail.com
Le Portail fransaskois - La communauté branchée
Copyright 2019 Coopérative des publications fransaskoises Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
Back To Top